alt

Informations générales

La médecine intensive regroupe les soins médicaux et infirmiers qui recourent à divers appareils extrêmement sophistiqués et impliquent une prise en charge étroite de la part d’une équipe spécialisée.

Chaque année en Suisse, 80 000 personnes sont traitées dans les unités de soins intensifs reconnues par la Société Suisse de Médecine Intensive - plus de deux tiers d’entre elles y sont admises en urgence. L'admission des autres patients est planifié, généralement après des opérations lourdes. En moyenne, les patients en état critique passent deux jours et demi aux soins intensifs. Dans les cas graves, le séjour dans l'unité peut même se prolonger plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Jusqu’à 40 % des patients et patientes ont besoin d’une respiration mécanique ou d’une assistance circulatoire associées à des médicaments ou des appareillages techniques. Après un séjour dans une unité de soins intensifs, une période de convalescence prolongée est souvent nécessaire. Si les chances de survie après un traitement aux soins intensifs ne cessent d'augmenter, le risque de décès reste encore relativement élevé (15 %).

Bild1

Il est naturel de se sentir angoissé aux soins intensifs. C’est pourquoi l'équipe de l’unité s’efforce en permanence d’expliquer aux patients et patientes et à leurs proches les mesures thérapeutiques prises ou envisagées, car il est important que dans ce contexte, tous les intervenants puissent exprimer leur opinion. Par ailleurs, il est fondamental de s'informer des possibilités offertes par la médecine intensive et de prendre contact avec l’équipe soignante en cas de questions.

Bild1

Unité de soins intensifs

Organisation de l'unité de soins intensifs

Enseignement et recherche

Transplantation d'organes

Informations complémentaires